Enseignement des langues vivantes à l'école

Quelles ambitions pour l’enseignement des langues vivantes à l’école ?

Faisons un petit bilan de ces dernières années !   Depuis 1989, l’initiation précoce aux langues étrangères en France s’étend et se renforce dans les écoles élémentaires. C’est l’anglais qui est proposé de façon majoritaire avant l’espagnol, l’allemand et l’italien (sauf pour les académies qui sont situées proches des frontières avec l’Espagne et l’Italie). 

Les gouvernements se succèdent avec parfois des objectifs différents. L’unique constance que l’on peut retenir est que cet enseignement ne vise absolument le bilinguisme. Notons, qu’on alerte déjà à l’époque sur les mythes liés au bilinguisme précoce en milieu scolaire.

A partir des années 90

Les querelles pédagogiques se poursuivent entre les différents courants qui prônent l’éveil aux langues, la sensibilisation ou l’initiation et l’enseignement les langues. On s’y perd d’ailleurs un peu !  Mais une chose est sûre, cet enseignement d’initiation doit préparer l’enseignement des langues au collège.

Les élèves devront retirer de cet enseignement un enrichissement de leurs capacités d’audition et d’articulation. Ils devront aussi prendre conscience des différences et des similitudes entre la langue étrangère et leur langue maternelle aussi bien sur le plan phonologique que grammatical.    

Les évaluations des acquis des élèves sont considérées comme « loin d’être négligeables même si elles sont modestes » indique prudemment les instances officielles.    

Mais qui va être chargé de ce nouvel enseignement ?  Ce sont les instituteurs / professeurs des écoles qui sont le plus désignés pour constituer le noyau central des acteurs éducatifs. La stratégie d’éveil aux langues n’exige pas des enseignants du premier degré des connaissances en langues très poussées et elle est beaucoup moins couteuse à mettre en place, donc plus facilement généralisable.    

De 2002 à 2020

On note à partir de 2002 une montée en puissance de l’enseignement des langues vivantes à l’école élémentaire avec une entrée officielle dans les nouveaux programmes.  Les langues vivantes deviennent une discipline à part entière à l’école.   On a quitté le caractère expérimental au bénéfice d’une vraie mise en place sur le plan national.  Cet enseignement des langues étrangères touche 96% des CM2 et 80% des CM1 et s’étend progressivement au CE2, puis au cycle 2 (CP/CE1). L’anglais maintient toujours sa position dominante après l’allemand et l’espagnol. L’italien, l’arabe, le portugais et le russe sont loin derrière.

Pour parvenir à généraliser l’enseignement des langues à l’école élémentaire, il faut mobiliser beaucoup plus d’enseignants formés à cette discipline car la maîtrise de la langue occupe une place beaucoup plus importante. On se situe au-delà de l’éveil aux langues et de la sensibilisation linguistique. Les ambitions grandissent et cet apprentissage doit s’articuler avec l’ensemble des contenus disciplinaires de l’école. Il s’agit aussi de faire découvrir d’autres cultures et d’autres peuples et de faire le lien avec l’histoire personnelle et familiale des élèves. L’aspect oral est toujours prioritaire (compréhension et expression).

Les dimensions internationale et européenne sont prises en compte car à la fin du cycle 3 (classe de 6e), les programmes de l’Education nationale visent le niveau A1 du Cadre Européen, outil officiel de référence pour l’enseignement et l’évaluation des langues vivantes (Conseil de l’Europe) 

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Sophie Rosenberger

Sophie Rosenberger

Ce blog est l’occasion pour moi de partager ma passion pour la transmission des langues auprès de jeunes enfants et j’ai décidé de me lancer dans une aventure professionnelle personnelle ! Après des études à New York et de nombreux séjours prolongés aux USA et dans les îles Britanniques, une carrière au service de l’éducation, des langues, des livres en tant qu’éducatrice spécialisée, libraire, éditrice et auteur, je crée Anatole Pédagogie Bilingue.  « Ma petite entreprise » a pour vocation de proposer des ateliers d’initiation à l’anglais destinés aux enfants et des formations pédagogiques pour adultes sur la région d’Orléans. 

Les ateliers ludiques sont destinés à être mis en place dans des crèches, des écoles maternelles et primaires et centres de loisirs à un âge où les jeunes enfants sont particulièrement réceptifs et portent en eux des réelles compétences linguistiques.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant la navigation, vous consentez à l'utilisation des cookies.